Jumelage Rome-Paris

Aller à la version en italien

Seules deux villes au monde sont dans mon coeur, deux villes très différentes, mais également uniques et fondamentales pour ma vie, tout le monde le sait : Rome et Paris.
Malgré leurs défauts, leur charme est incomparable, et une deuxième vie ne suffirait pas pour en profiter pleinement de leur beauté. Moi, je fais partie des deux (à la fois) : que je me trouve à Rome ou à Paris, et bien je me sens chez moi ! Avec les mots de Joséphine Baker, “J’ai deux amours, mon pays et Paris”.

Voilà pourquoi le 30 janvier est pour moi un jour très important. En effet, en plus d’être l’anniversaire de mon cher ami Roufa (joyeux anniversaire mon frère tunisien !!), le 30 janvier est aussi le jour de la célébration du jumelage Rome-Paris.
Eh bien oui, mon Rome et mon Paris sont jumelés depuis 1956. Et ce n’est pas n’importe quel jumelage… celui-ci est exclusif !

Que signifie “jumelage exclusif” ?

Si d’habitude une ville peut être jumelée avec une ou plusieurs villes étrangères, Rome est jumelée seulement avec Paris, et Paris seulement avec Rome.

En effet, le slogan choisi pour sceller ce lien est :

Seule Paris est digne de Rome,
seule Rome est digne de Paris.

Je ne pourrais pas demander mieux !

Qu’implique tout cela pour les deux capitales ?

Bon, outre le fait que je savoure ma chance, la fraternité entre la Ville Lumière et la Ville Eternelle favorise la réalisation de nombreux évènements culturels qui visent à promouvoir les deux villes : des concerts, des festivals, des expositions et j’en passe, sur Rome (à Paris) et sur Paris (à Rome).

Même dans le domaine scientifique, ce tandem continue grâce aux rencontres et colloques entre chercheurs et techniciens des deux villes, invités à travailler ensemble.

En signe d’amitié, en 1962 Rome a offert à Paris une réplique de la Louve capitoline : pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, la légende raconte que deux jumeaux abandonnés, Romolo et Remo (Romulus et Remus), ont été sauvés et nourris par une louve (ce qui est représenté par la sculpture). Quelques années plus tard, Romolo a fondé la ville de Rome, qui porte en effet son nom.

La sculpture originale se trouve à Rome dans les Musées du Capitole, une réplique piazza del Campidoglio, et à Paris une autre réplique est exposée dans le square Paul Painlevé (5ème), face du Musée National du Moyen Age.

Pour célébrer les 60 ans du jumelage en 2016 les deux villes ont illuminé réciproquement leurs monuments et palais principaux avec les couleurs de leurs Pays, c’est à dire drapeau français à Rome, et drapeau italien à Paris.

Mais en ce qui me concerne personnellement et dont j’ai souvent profité, c’est l’entrée gratuite aux musées municipaux de la ville de Paris pendant toute l’année !

En effet, les habitants de Rome peuvent entrer gratuitement dans tous les musées municipaux de Paris, et vice versa.

Or, vous me direz : « mais les musées municipaux de Paris sont déjà gratuits pour tous ! »

Oui, c’est vrai. Mais pour « les autres gens », les expositions temporaires sont quand même payantes, alors que pour les habitants de Rome elles sont accessibles gratuitement ; en outre, on peut couper la file ! De plus, à Paris il y a deux musées municipaux qui ne sont jamais gratuits (sauf pour certaines catégories, notamment les chômeurs, les mineurs etc.) : les Catacombes et la Crypte archéologique de l’Ile de la Cité. Mais grâce au jumelage Rome–Paris, les habitants de Rome bénéficient de l’entrée gratuite même là.

Attention

Au moins à Paris, les gardiens à l’entrée des musées ne sont pas tous au courant des avantages de ce jumelage et, donc, de la gratuité pour les habitants de Rome. Il faut donc être très déterminés et affirmer ses droits ! Il m’est arrivé, par exemple, d’aller au Petit Palais, où je voulais visiter une exposition temporaire : eh bien, le monsieur qui contrôlait la queue à l’extérieur du musée ne connaissait rien sur les jumelages etc., mais suite à mon insistance il a enfin appelé la billetterie du musée, qui lui a confirmé ma version …

Si vous habitez Rome, ou bien Paris, voici une liste des musées municipaux des deux villes, auxquels vous pouvez accéder gratuitement (bien évidemment, en présentant une pièce d’identité qui prouve votre résidence).

Juste une précision : Les habitants de Rome peuvent entrer gratuitement dans les musées parisiens, mais pas dans leur propre ville. Même chose pour les Parisiens.

Musés de Rome

  • Musei Capitolini
  • Museo della repubblica romana e della memoria garibaldina
  • Centrale Montemartini
  • Mercati di Traiano e Museo dei Fori Imperiali
  • Museo dell’Ara Pacis
  • Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco
  • Museo della Civiltà Romana
  • Museo delle Mura
  • Villa di Massenzio
  • Museo di Roma
  • Museo Napoleonico
  • Casa Museo Alberto Moravia
  • Galleria d’Arte Moderna
  • MACRO
  • Museo Carlo Bilotti
  • Museo Pietro Canonica
  • Museo di Rome in Trastevere
  • Musei di Villa Torlonia
  • Museo Civico di Zoologia

Musées de Paris

  • Catacombes de Paris
  • Crypte archéologique de l’ile de la Cité
  • Maison de Balzac
  • Maison de Victor Hugo – Hauteville House
  • Musée Bourdelle
  • Musée Carnavalet, Histoire de Paris
  • Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris
  • Musée Cognacq-Jay, le goût du XVIIIe
  • Musée de la Vie romantique
  • Musée du général Leclerc de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin
  • Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
  • Musée Zadkine
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris
  • Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Credits:

Louve offerte par Rome à Paris: photo de Shonagon [CC0], from Wikimedia Commons

Silvia Tarantino
Silvia Tarantino

CONDIVIDI

Condividi su facebook
Condividi su twitter
Condividi su linkedin

Lascia qui il tuo commento